Santé

La question est la suivante: est-il permis de recourir aux injections d’acide hyaluronique à visée esthétique? Il s’agit d’un produit de comblement des rides, qui ne change pas fondamentalement le visage, et dont l’effet disparaît en 3 à 6 mois et ne donne que peu d’effets secondaires. La patiente qui a recours à cela souhaite faire plaisir à son mari. Dans ce cadre le recours à ce type de procédure est-il autorisé en Islam? Merci d’avance pour votre réponse

As salamou alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouh, Si l’injection est faite juste pour le mari, cela est licite à condition qu’il n’y ai pas d’effets secondaires pour la femme et de préjudice possible. Tout autre usage de ce produit pour cacher l’âge de la femme par exemple est interdit. Car la vieillesse est une étape de la vie humaine qu’il faut accepter. Quant à l’usage de ce produit à des fins thérapeutiques, cela est licite.

Salam alaykom voilà j’ai une question. Je me suis fait opérée de l’estomac le 2 juin dernier. Je ne peux pas manger beaucoup ni boire beaucoup de peur que les coutures de mon estomac éclatent. Mon mari m’a ordonnée de ne pas faire le ramadan cette année car il me trouve trop faible et il a peur pour ma santé. Le problème est que culpabilise énormément de ne pas le faire. J’ai peur d’être dans le haram. A votre avis dois je faire le ramadan ou pas? Merci de la réponse. BarakAllah ô fikoum

Wa alaikoum assalam wa rahmatoullah chère soeur. Tout d’abord sachez Qu’Allah azaouadjal a ordonné le jeûne pour ceux qui en ont les capacités. Si vous êtes malades, Allah azaouadjal vous enjoint à rattraper ses jours plus tard Est ce d’une sleeve que vous vous êtes faite opérée?

S’il s’agit d’une sleeve, sachant que les premières semaines sont très fatigantes étant donné que vous ne pouvez vous nourrir que très peu, vous risquez d’être très faible et d’avoir de grosses carences. Or les premières semaines sont primordiales. Ce que vous mangerez et buverez durant la nuit sera très insuffisant. Même or jeûne des personnes subissant ce genre d’opération sont très affaiblies les premières semaines. Le plus sage serait de ne pas jeûner pour le moment car l’opération est toute récente. Par ailleurs les coutures ou agrafes de votre estomac ne s’ouvrent pas de la sorte. Vous devez juste respecter le régime alimentaire qui vous a été prescrit pour l’après opération (liquides ou mixés). Vous pourrez rattraper vos jours un peu plus tard durant l’année lorsque les jours seront moins longs et que vous aurez cicatrisée et aurez repris un peu de force. Vous avez jusqu’au ramadhan suivant inchaAllah pour les rattraper, et sans avoir à payer. Allah azaouadjal vous veut la facilité et non la difficulté. Fraternellement

Oui en effet je ma suis fait opérée d’une sleeve.

Al hamdoulillah. Prenez soin de votre santé chère soeur. Bientôt vous reprendrez des forces et serez aptes à jeûner à nouveau inchaAllah. La sleeve n’a pas de contre indication avec le jeûne mais c’est encore trop frais pour vous et il est important que vous respectez la prise de vos repas toutes les deux heures au risque de perdre votre appétit et de perdre beaucoup de forces. Qu’Allah azaouadjal vous assiste et vous facilite. Fraternellement

Amin. C’est justement ce qui m’arrive en ce moment. J’ai pas d’appétit et je mange quasiment rien. Et j’ai du mal à boire de l’eau. . Je suis dans un état de fatigue immense. J’ai de la peine parce que j’ai même du mal à préparer le ftour pour mon mari. Mais al hamdoulilah lui ne me fait aucun reproche.


Vous devez arrêter de jeûner pour le moment. L’intérêt de manger toutes les deux heures et de permettre au corps de ne pas perdre l’appétit notamment dans les débuts cela est extrêmement important. Au risque de perdre énormément de poids et de perdre un équilibre sain. Allah azaouadjal est clair lorsqu’il dit que celui qui est malade rattrapera ces jours. Ne vous en faites pas. Et surtout hydratez vous bien en dehors des repas et mangez légumes et fruits parmi les plus vitamines afin de reprendre des forces.

Salam alaikoum. Pour ce qui est de ma 1ere question elle concerne le don du sang de cordon. Avant mon 1er accouchement on m a demandé si je souhaite donner le sang de cordon. Je me suis renseignée auprès d’un imam par téléphone pour lui demander s’il était autorisé il avait répondu (par l’intermédiaire d’un interprète) que non car il était possible qu’il soit utilisé pour le sihr. Donc je n’ai pas donné. Cependant j’ai moi même eu besoin d’une transfusion lors de cet accouchement sobhanAllah! et cela m a beaucoup fait réfléchir. Je vais accoucher dans 2mois inchaAllah et j’ai envie de faire ce don mais j’hésite encore tant que je n’ai pas de réponse claire. Je pense que l’imam qui m a répondu viens d’un pays ou tout n’est pas contrôlé et que le sang ou autre peuvent sortir de l’hôpital par n’importe quel moyen… Merci d’avance pour votre réponse BarakAllahou fikoum

As salamou alaikoum wa rahmatoullah chère soeur. Nous vous remercions pour votre message et prions Allah Taala de nous permettre à tous de contribuer à être utile à notre communauté de la meilleure des façons. Concernant votre question sur le don de sang, aucun savant de notre époque ne l’a contesté. Au contraire, ils y participent et incitent les gens à le faire. Un consensus tacite cautionne ce geste. Un consensus est l’accord de tous les savants sur une règle juridique. Ce consensus est un loi définitive et immuable qui ne peut être rejeté par aucun musulman. Dans les règles de la jurisprudence, nous pouvons lire  » Mettre fin à un préjudice se fait selon les possibilités ». Pour cette raison,ont été reconnus par la Loi, le secours porté à celui qui subit une contrainte ou au blessé. Il n’est pas permis à un musulman qui voit une épreuve frapper un individu ou un groupe et à laquelle il peut mettre fin, de rester sans rien faire. L’islam n’a pas limité l’aumône à l’argent ou aux biens mais il a aussi inclus ce genre de don, lequel est sans aucun doute plus méritoire encore. En revanche, ce don ne doit pas causer de tort au donateur. Et Dieu est plus savant. Wa salamou alaikoum wa rahmatoullah

As salam aleykum wa rahmatoullah wa barakatouh, j’ai une question à poser si l’un des imams pouvait me répondre barakallahou fikoum. Je me fais opérer la semaine prochaine, je ne pourrais donc pas jeûner mais je voudrais savoir si je dois payer fidia ou si je dois rattraper mon jeûne. Merci d’avance.

Wa alaikoum assalam wa rahmatoullah. Si vous ne pouvez jeûner alors nul grief, il faudra rattraper les jours de jeûne avant le ramadhan suivant inchaallah. Qu’Allah azaouadjal vous apporte la guérison et dissipe vos maux. Fraternellement